< Retour au blog

Cinq choses à retenir de notre What’s UP Future

Le 21 novembre dernier, DPG Media a accueilli en ses murs près de 200 professionnels de la publicité belge. À l’heure où DPG Media est bien en place et où l’entreprise unifiée a déjà franchi une certaine distances et plusieurs grandes étapes, nous avons estimé qu’il était temps de regarder de l’avant, de nous tourner vers l’avenir. Le nôtre, le vôtre et celui que nous partagerons. Nous avons retenu cinq exhortations distillées de notre What’s UP Future ...

1. Soyez le surfeur sur la vague numérique déferlante

Rik Vera_What's UP Future

Les Mayas ont-ils vu juste ? La fin du monde est-elle survenue le 21 décembre 2012 ?   Selon Rik Vera, ça a en tout cas été la fin du monde comme nous le connaissons. Depuis, nous nous trouvons dans une zone d’ombre entre l’off-line et l’on-line : le consommateur, à la recherche de l’interface la plus conviviale, souhaite tout voir converger.

Alors, comment trouver la lumière dans cette zone d’ombre ?

  • Soyez curieux
  • Connaissez votre client mieux que vous ne vous connaissiez vous-même
  • Ne vous contentez que de 'wow CEX' (wow Customer Experiences), soit un rien de plus que ce à quoi l’on s’attend
  • Soyez le conseiller digne de foi
  • Créez des segments d’une personne, chaque client étant différent
     

Conclusion : Ne craignez pas le tsnunami digital, mais soyez le surfeur sur cette vague numérique déferlante. Repérer l’onde naissante, n’attendez pas qu’elle s’amplifie trop, n’abandonnez pas une fois que vous chevauchez la vague et exercez-vous pendant que vous filez dessus.

 

2. Ayez de la passion pour tout ce que vous entreprenez et repérez les opportunités

Christian Van Thillo_What's UP Future

Christian Van Thillo, le CEO de DPG Media Group, a lui aussi vu le tsunami numérique déferler et s’écraser sur le paysage média. Pourtant, selon Van Thillo les médias professionnels tiennent bon. Dans une société inondée de choix média, les gens perdent tout sens de direction et le besoin de médias fiables se fait ressentir. Les Millennials opèrent la transition des médias en ligne vers les médias en ligne professionnels : ils sont prêts à payer pour leur musique favorite, des séries captivantes, … ET pour une information solide. C’est justement pour cette raison que nous continuons à développer nos médias fiables (comme en témoignent les investissements tous azimuts en papier, audio et vidéo) ET que nous aidons à élaborer un nouvel écosystème numérique. Des exemples en la matière sont News City (la première rédaction multimédia belge) et VTM GO (la plateforme de streaming de DPG Media).

Au sein de cet écosystème, nous planchons sur 2 modèles pour nos médias d’information :

  • Le Modèle Premium : la plupart des articles se trouvent derrière un ‘paywall’ ou péage de lecture numérique, le gros des revenus venant des abonnements
  • Le Modèle Fremium : beaucoup d’informations sont proposées gratuitement, les revenus provenant de publicités (principalement numériques)

Ce nouvel écosystème digital nous fournit un tas de données, à nous comme à nos annonceurs : sur base du comportement de surf de nos consommateurs, nous les aiguillons vers nos services en ligne.

Ces services en ligne, voilà ce sur quoi DPG Media mise le plus avec ses plus récents achats. Depuis que MEDIALAAN et Independer ont successivement intégré DPG Media, notre enseigne, outre une entreprise B2C, est aussi devenue une entreprise B2B. « Nous souhaitons faire preuve d’une même passion envers la publicité qu’envers nos consommateurs », affirme Van Thillo. Pour y réussir, il entend accompagner l’annonceur – avec les agences média – dans sa quête des meilleurs choix média. Advertising by design.

3. Stimulez l’hémisphère droit du cerveau de votre consommateur

Orlando Wood_What's UP Future

Vous avez toujours eu envie d’observer la publicité d’un point de vue scientifique ? Alors, Orlando Wood est votre homme. Il part à la recherche de l’efficacité publicitaire et aime s’y prendre en plongeant dans l’histoire et sa culture. Il voit l’histoire comme un enchaînement de périodes dans lesquelles on communique à tour de rôle à partir des hémisphères droit ou gauche du cerveau et il répercute cela sur la façon dont communiquent les annonceurs. Wood a étudié des centaines d’annonces au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, à la recherche de l’efficacité publicitaire. Sa conclusion ? Depuis 2006, les campagnes perdent de leur efficacité. La conséquence ? Les parts de marché n’augmentent plus, la créativité diminue et on réfléchit beaucoup plus à court terme.

Le coupable, selon Wood, est la tendance à l’abstraction dans la publicité de ces dernières années, qui interpelle surtout l’hémisphère cérébral gauche. La partie gauche du cerveau se charge en effet de tout ce qui est pensée abstraite, tandis que la droite  voit l’ensemble du tableau. Depuis 2006, nous nous trouvons dans une période ‘gauche’.

Si vous comptez augmenter l’efficacité de votre campagne pendant une période ‘gauche’, vous devrez communiquer de façon à stimuler l’hémisphère cérébral droit. Vous pouvez réintroduire un peu de ‘fun’ dans la pub : divertissez votre public, donnez-lui quelque chose d’exceptionnel. Mettez-vous à l’œuvre et faites tourner cet hémisphère droit. Ou alors, lisez ‘Lemon’, un ouvrage de Wood.

4. C’est une histoire inclusive (‘ET/ET’), à présenter de façon cohérente

Wim Vermeuelen_What's UP Future

Pour quiconque doit encore lire ‘Lemon’, il y avait Wim Vermeulen au programme. Wim est Head of Strategy chez Isobar. Vous le connaissez sans doute comme l’auteur du livre ‘Marketing For the Mad (Wo)Men of Tomorrow’, dans lequel il continue à développer le travail de Les Binet et Peter Field, qui ont introduit la règle des 60/40. Il a chargé son auditoire de trois missions concrètes qui permettraient immédiatement à chacun de commencer à améliorer son efficacité. Vous voulez que les gens parlent de votre campagne ? Voici les tuyaux de Wim pour une campagne plus performante. Mettez d’ores et déjà à contribution votre hémisphère cérébral droit.

  • Soyez disruptif : osez sortir du lot au niveau créatif
  • Soyez reconnaissable
  • Touchez le cœur du consommateur
     

Vous appliquez tous les conseils précités en même temps et de façon conséquente ? Alors, votre efficacité augmentera et vous verrez croître votre rendement et votre valeur média (l’effet ‘TapForward’).

La preuve que cette approche inclusive fonctionne, Vermeulen l’a apportée sous forme d’une campagne qui tient compte de tous ces conseils (et qui a fait monter les larmes aux yeux de plus d’un membre de l’auditoire). Jetez donc un œil avec nous.

5. Ensemble, nous sommes plus forts. Défiez-nous !

Ben Jansen_What's UP Future

Ben Jansen, le CCO de DPG Media, a lui aussi tourné le regard vers l’avenir. Il a évoqué le fait que chez DPG Media nous croyons dur comme fer en un avenir avec un acteur local fort aux côtés d’un géant international. Nous croyons que nous pouvons être cet acteur local. Pour l’être, des collaborations (data) de qualité avec les annonceurs sont indispensables, du moins si ces derniers sont prêts à embrayer rapidement. DPG Media a à cœur de se développer sans cesse pour s’imposer comme partenaire pertinent par excellence tout au long de l’entonnoir du marketing et de la communication. Nous sommes en mesure de faire la différence localement.

C’est dans cette optique qu’au fil de ces dernières années nous avons investi dans des gens et des outils et que nous avons poursuivi le développement de notre structure créative, axée sur le client.

Les perspectives pour l’année prochaine ? En 2020, la TV adressable percera et nous sommes prêts à accueillir et faciliter la publicité ciblée sur tous les écrans. En outre, nous mettons tout en œuvre pour devenir encore plus forts en ligne.

Bref, nous devons nous améliorer ENSEMBLE.

Dans cette optique, chez DPG Media nous voulons à tout prix :

  • devenir encore meilleurs en vidéo : nous croyons que nous pouvons entrer en dialogue avec vous au sujet d’authentiques KPI en matière de viewability ;
  • devenir meilleurs en data : nous veillons à ce que nos données ‘first party’ soient les plus qualitatives. Nous voulons devenir LE partenaire de choix capable de développer votre segment, taillé à votre mesure ;
  • continuer à croître en matière de contenu de marque : nous nous engageons à fond pour les meilleures campagnes de contenu de marque, assorties de résultats garantis.
     

Avec son appel cordial – à devenir plus forts et meilleurs ensemble –, Ben Jansen a clôturé notre What’s UP Future. Gageons que tout cela laisse présager un dialogue passionnant dans les semaines, les mois et les années à venir.

Share this on