< Retour au blog

VTM GO go go : une année record pour la vidéo

Tout va très vite pour VTM GO. Quelques mois à peine après son lancement, la plateforme numérique bat tous les records. Le short form aussi explose. Une chose est sûre : le contenu vidéo est devenu incontournable, tant pour les consommateurs que pour les annonceurs.

D’où vient la nécessité d’avoir une plateforme numérique comme VTM GO ?

Calogero Macaluso (Director Streaming & Marketing chez DPG Media: « En tant que diffuseur, on se doit d’être présent sur les plateformes qu’utilise le téléspectateur. Aujourd’hui, pas moins de 54 % des jeune téléspectateurs âgés jusqu’à 25 ans font uniquement ou principalement appel au numérique. Chez les 25-39 ans, il s’agit de 27 % ; chez les 40-54 ans de 16 %. Même si les early adopters se trouvent clairement parmi les jeunes, on constate que d’année en année le glissement numérique prend également toujours plus d’ampleur chez les groupes d’âge plus âgés. Bien sûr, il n’est pas nouveau que le téléspectateur flamand opte toujours davantage pour le digital. Depuis 2014 déjà, nous proposons aussi nos contenus sur d’autres plateformes que l’écran classique : d’abord avec vtm.be, plus tard avec l’appli VTM, Stievie et, depuis avril, aussi VTM GO. »

Olivier Van Zeebroeck (Digital Director chez DPG Media Advertising) : « VTM GO permet de consommer le long form d’une nouvelle façon : en fonction de votre flexibilité et sur l’appareil de votre choix. Quelque 65 % des utilisateurs regardent via l’appli VTM GO. Pensez aux gros utilisateurs qui, chaque jour, visionnent plusieurs heures de contenu vidéo sur un smartphone, mais aussi à une cible importante qui utilise VTM GO dans le bain, lorsque le téléviseur est ‘occupé’ par d’autres membres de la famille, ou lors de réunions d’amis ou de famille. Ces derniers mois, nous avons battu record sur record avec VTM GO, pour culminer en novembre à pas moins de 538.000 utilisateurs uniques générant 11 millions de vues. Cette année, plus d’un million de comptes actifs ont visionné des épisodes entiers sur VTM GO. Ce sont des chiffres fantastiques qui prouvent qu’avec VTM GO nous sommes sur la bonne voie. »

VTM GO offre un environnement 100 % brand safe, là où d’autres plateformes en ligne présentent souvent un score bien plus médiocre.

Olivier Van Zeebroeck Digital Director DPG Media

Qu’est-ce qui rend VTM GO unique ?

Calogero : «  Nos premières plateformes numériques offraient surtout un service de rattrapage. Les téléspectateurs pouvaient y revoir le contenu de VTM, Q2, Vitaya, CAZ, VTM KIDS et VTM KIDS Jr. VTM GO va bien plus loin que cela. Dans le catalogue de contenu, le téléspectateur peut choisir parmi une large gamme de séries de fiction locales, et ce entièrement gratuitement. C’est une différence importante avec les services de vidéo sur demande payants. Grâce à notre accord avec Walter Presents, le téléspectateur VTM GO profite aussi de bon nombre de séries internationales exclusives de première qualité. Pensez par exemple à Locked Up, qui fait un véritable carton sur VTM GO. »

Olivier : « Cette exclusivité ouvre aussi de belles possibilités aux annonceurs. VTM GO permet d’exposer les groupes ciblés  à des messages publicitaires, et ce dans un contexte de qualité avec un contenu de premier choix. VTM GO offre un environnement 100 % brand safe, là où d’autres plateformes en ligne présentent souvent un score bien plus médiocre. Les spots ne peuvent pas être zappés et sont toujours visionnés sur un écran complet. Enfin, last but not least : selon une récente étude de Nielsen DAR, nos first party data obtiennent le meilleur score en socio-démo sur le marché. Du coup, nous faisons jusqu’à 50 % de mieux que YouTube.
En tant qu’annonceur, il faut suivre le consommateur, ce qui signifie être présent en vidéo en ligne, tant en long form qu’en short form. Car ce dernier aussi bat tous les records. L’an dernier, l’audience du short form sur HLN a augmenté de 900 %, brassant 2,7 millions de vues par jour. Pensez dans ce contexte à des contenus vidéo de VTM Nieuws et de Qmusic, mais aussi à des vidéos de divertissement et de showbiz complétées de contenus rédactionnels. La vidéo explose. En termes d’audience journalière et hebdomadaire, notre contenu vidéo a fait un pas de géant et rattrapé YouTube. De nos jours, la télévision reste une bonne base pour un plan média, mais pour les annonceurs un plan vidéo numérique ne peut plus faire défaut. Soyez transparent au sujet des KPI en matière de viewability et mettez-nous au défi. Nous vous surprendrons avec une offre solide et des prix réfléchis. »

Qu’est-ce qui s’annonce pour VTM GO en 2020 ?

Calogero : « Le contenu est clé. C’est lui qui décidera la lutte pour les globes oculaires du consommateur. Dans ce contexte, l’approche ‘cross-platform by design’ devient toujours plus importante. Le contenu numérique doit avoir une histoire propre et être complémentaire avec la vision linéaire. Ainsi, il existe des plans concrets pour un format supplémentaire autour de Blind Getrouwd, en exclusivité pour VTM GO. Pour The Voice van Vlaanderen aussi, nous planchons sur un concept qui permettra au programme de mener une vie propre en digital. Bref, il s’agit d’offrir au téléspectateur une raison propre et exclusive pour regarder en digital. »

Olivier : « La poursuite de l’intégration TV est aussi un des principaux points à l’ordre du jour. Aujourd’hui déjà, VTM GO est disponible sur Apple TV, Android TV et Google Chromecast, mais nous souhaitons encore augmenter la présence sur l’écran TV. C’est important pour les 35+, qui préfèrent ne pas fixer un petit écran pendant des heures. Une disponibilité accrue boostera encore notre audience. Pour réaliser cela, nous continuerons à investir dans VTM GO. »

Share this on